Space Corner-Les actus de...
L'industrie spatiale européenne au fil de l'info
Espace et communication par satellite: Globalstar, Eutelsat,
Astra, Intelsat, WorldSpace, Arabsat, New Skies Satellites, France Telecom.
| Les actus de... | par date | par rubrique | par auteur | mise à jour | arborescence | statistiques |

Popularité :

Nilesat 103 (ex - Hotbird 4) mis en service - 6958 visiteurs depuis Juillet 2006
Capital - investissement et New Skies Satellite - 5469 visiteurs depuis Mars 2006
EADS Astrium choisi pour le nouveau satellite Astra 3B - 4606 visiteurs depuis Novembre 2006
Le satellite Astra 1B, vieux de 15 ans, bientôt désorbité - 4479 visiteurs depuis Juin 2006
Satellites Arabsat - 4082 visiteurs depuis Juin 2006





Les actus de... Archives Infos 1998-2002, fil de l’info pour Globalstar

1998-2002, fil de l’info pour Globalstar


| 2002 | 2001 | 2000 | 1999 | 1998 |

2002...

  • 18 Juillet 2002 - Risquant de perdre sa license d’exploitation au delà du 18 / 07, Globalstar passe un contrat de pré-étude de la 2ème génération de sa constellation de satellites Globalstar à SS/Loral.
  • 9 Juillet 2002 - La station d’entrée au réseau Globalstar d’Aussagel près de Toulouse administrée par TE.SA.M (FT+Alcatel) est reprise par la filiale de Globalstar LP, Globalstar Europe. La commercialisation du réseau européen sera également assurée par cette filiale.
  • Avril 2002 - Confirmation de 4 anomalies depuis 6 mois : 1 en Nov. 2001, 2 en Fév. 2002 et 1 en Avril 2002. Incidents semblables à ceux de Août 2001. 1 est revenu en service après 2 semaines, 1 après 2 mois et 2 toujours hors service. 1 satellite de secours est utilisé.
  • 18 Fév. 2002 - GlobalStar a déposé devant une cour de l’État du Delaware une demande de protection judiciaire sous la loi américaine des faillites. Cela fait plusieurs mois que la société risquait le redressement judiciaire tout comme se deux confrères, ICO et Iridium.
  • GlobalStar revendique 66.000 clients dans le monde. La principale raison est parce que ses intérêts financiers croissent maintenant pus rapidement que ses commandes. Aussi la trésorerie a-t-elle fondu, de 195 millions de dollars à 46 millions en moins de deux mois. Devant cette impasse, la société a demandé en plein accord avec ses créanciers à être placée en redressement judiciaire. 

    L’objectif est maintenant de créer une nouvelle société qui reprendrait les actifs de GlobalStar et qui aura à sa charge de trouver de nouveaux partenaires financiers. 
    A noter : cela ne met pas en danger dans l’immédiat l’activité de la société.


    2001...

  • 14 Nov. 2001 - Globalstar LP a l’intention de se déclarer en faillite afin d’alléger les charges de sa dette et sauvegarder son activité.
  • 17 Oct. 2001 - La marine italienne installe des terminaux fixes Globalstar sur la plupart de ses vaisseaux.
  • 14 Août 2001 - Confirmation de la défaillance de 3 satellites en orbite en début 2001 due à la sur-activité

    solaire. Le service est rétabli sur l’un des satellites, les 2 autres sont en panne. Les satellites de secours seront en position en Sept. et Oct. 2001.

  • 14 Août 2001 - La société Globalstar LP réduit son effectif à 175 personnes pour + de 400 en période faste en 2000.
  • 13 Juillet 2001 - TESAM (France Telecom + Alcatel), investisseur dans Globalstar, vont optimiser leur structure de commercialisation du système dans le cadre d’un plan de sauvetage.
  • 4 Juillet 2001 - Plan de sauvetage. Qualcomm, l’un des fondateurs de Globalstar, renonce au rachat des avoirs de la société car le coût est trop élevé.
  • 17 Mai 2001 - Ericsson demanderait des dommages et intérêts à Globalstar pour défaillance contractuelle de commande minimum de combinés téléphoniques.
  • 17 Mai 2001 - Le PDG de Globalstar, PDG de Loral S&C, céde son fauteuil à l’ancien patron de ICO Ltd.
  • 3 Avril 2001 - Report de paiement des dettes pour échapper à la faillite au profit de dépenses opérationnelles qui permettrait de tenir jusqu’en 2002.
  • 27 Mars 2001 - Un modem prototype de la Nasa/GFSC placé à bord d’un lanceur (Orion depuis Kiruna en février) a permis d’utiliser le réseau Globalstar pour se relier aux centre de contrôle au sol. Ce système devrait permettre d’alléger le réseau sol mondial indispensable pendant un lancement.
  • 1er Février 2001 - Alcatel annonce avoir provisionné le risque Globalstar, avec un impact sur ses comptes.
  • 1er Février 2001 - Le patron de Loral S & C annonce qu’il arrête tout renforcement financier de la Sté Globalstar pour se recentrer sur les développements technologiques de satellites et les services (Reuters).
  • 30 Janvier 2001- 25000 clients pour une prévision de 500000. Prix de la communication : 1 EUR, prix du combiné : 700 EUR.
  • 16 Janv. 2001 - Globalstar suspend le remboursement de ses emprunts. L’action subit un krack boursier de 50%.

  • 2000...

  • 15 Décembre 2000 - Pénétration du système Globalstar dans le monde d’Internet. Mise en service sur l’Amérique du nord du service d’accès à Internet. Cet accès est compatible des navigateurs et protocoles du réseau terrestre existant avec un débit limité à 9600 b/s.

  • 15 Novembre 2000 - Iridium sauvé des eaux ! Gràce à la contribution militaire US.
  • 8 Novembre 2000 - Nouvelle date pour la faillite d’Iridium le 15/11/2000.
  • 2 Novembre 2000 - Loral chercherait des partenaires pour Globalstar. Sont cités SES, Telesat, EchoStar, PanAmSat. Le PDG de Loral dément vigoureusement.

  • 2 Novembre 2000 - Globalstar annonce des pertes sérieuses mais possède suffisamment de ressources pour tenir jusqu’en Mai 2001.
  • 1er Août 2000 - Du coté du concurrent Iridium, avec un dernier sursis au 8 Août, le repreneur pressenti se retire pour manque de rentabilité du système.
  • 3 Juillet 2000 - Globalstar a obtenu un financement lui permettant de tenir jusqu’en Mars 2001 par remplacement du crédit bancaire en faisant appel à ses partenaires et à Lockeed-Martin.
  • 20 Juin 2000 - Les rumeurs persistantes de mise en faillite de Globalstar circulant dans le milieu financier New-Yorkais ont été fortement démenties par le PDG de Globalstar et de Loral.
  •  22 Mai 2000 - Iridium "réussite technique du 20ème siècle" (sic) concurrent de Globalstar ressusciterait de la faillite grâce à un groupe d’investisseurs qui en rachèterait les avoirs.
  • De même ICO est sauvé de la faillite et devient New ICO 

    détenu par ICO-Teledesic grâce à l’investisseur principal de Teledesic.

  • 10 Mai 2000 - Globalstar LP annonce une perte de + de 220 million d’euro au 1er trimestre 2000. La mise en place du système est plus lente que prévue (38 pays sont couverts pour 80 prévus).  D’ici Sept. 250 000 million de $US de crédit doivent être obtenus. Près de 70 000 combinés à US$1000 l’unité

    ont été livrés, 300 000 sont de nouveau lancés en fabrication.

  •  Avril 2000 - Suite à essais concluants en orbite, Globalstar va pouvoir enrichir son offre téléphone par une offre Internet à 9600 o/s d’ici la fin 2000.
  • 16 Mars 2000 - On y est ! Une première dans le monde spatial !. La flotte de 72 satellites du concurrent Iridium va être désorbitée durant le semestre qui vient.
  • 12 Mars 2000 - Perte du 1er satellite du concurrent ICO de Hughes. C’était le 2ème tir commercial depuis la plateforme maritime Sea-Launch.
  • 10 Mars 2000 - Les 66 satellites Iridium, concurrent de Globalstar, bientôt à la ferraille !! 6 Milliards d’Euro perdus ! 20 000 clients échaudés ! La société, déclarée en faillite en 1999 arrive à l’épuisement de ses derniers sous et, sans repreneur d’ici le 15 Mars, cessera ses activités. Le dernier investisseur en date a renoncé à Iridium pour vraisemblablement porter son choix sur le système ICO également en faillite. Le lancement du premier ICO doit avoir lieu en Mars 2000. 
  • 3 Mars 2000 - Qualcomm Inc. est en voie de mettre sur le marché un système d’accès au réseau Internet au travers des satellites Globastar. Ce service devrait se cantonner à la messagerie, la vitesse de transmission n’étant que de 9600 o/s.
  • Mars 2000 - Globalstar USA annonce la mise en exploitation complète du service de téléphonie mobile sur les US. Globalstar Canada et Globalstar Mexique en font de même sur leurs territoires respectifs.
  • Des 3 plus importants exploitants d’un système de télécom cellulaire par satellites, Globalstar est le seul qui financièrement tienne encore debout. Iridium (en place depuis 1998) et ICO (lancement des satellites en 2000) en faillite depuis 1999 sont toujours à la recherche de complément de financement.
  • 8 Février 2000 22:34 TU- Réussite du 7ème lancement du bouquet de 4 satellites par la fusée Delta II depuis la base de Floride. Ces 4 satellites servent de rechange en vol.
  • Le lancement de Janv. 2000 ne semble plus être programmé.
  • 7 Janv. 2000 - Globalstar USA annonce que le réseau aux USA est maintenant entré en phase "limitée" d’utilisation opérationnelle par ses premiers clients ...avec facture réduite de 50% naturellement.
  • Prix : de 1.50 Euros par minute en national à 3.00 Euros par minute en international. A cela s’ajoute la connexion au réseau terrestre international et national. Le combiné est de l’ordre de 1500 Euros.
  • 3 Janv.2000 - Licence d’exploitation finale sur le territoire US accordée à Globalstar USA par la commission fédérale FCC.

  • 1999...

  • Le 22 Nov 1999 à 21:15 TU, Starsem réussit son 6ème lancement de 4 satellites. 
  • Le 18 oct. 1999 à 13:32 h TU, Soyuz de Starsem largue avec succès son 5ème bouquet de 4 en orbite. Lancement effectué

    depuis la base de Baïkonour.  

  • A partir du 10 oct. 1999, au salon de Genève, la société Globalstar effectuera le coup d’envoi de son système et présentera son fonctionnement en vraie grandeur sous tous ses aspects. La commercialisation est assurée par TE.SA.Men Europe, bassin méditerranéen, Afrique francophone, Amérique du sud pacifique, par Globalstar USA.

    en amérique centrale et US, par Globalstar Brésil, par Globalstar Argentine etc... 

  • La filiale chargée des communications par satellite de Vodafone AirTouch Plc prend le nom de Globalstar USA  
  • Le 22 Sept. 1999 à 14:33 h TU, Soyuz de Starsem. largue avec succès son 4ème bouquet de 4 en orbite. Lancement effectué depuis la base de Baïkonour. (Photo ©Starsem) 
  • L’inauguration du service de téléphone mobile par Globalstar a lieu en Septembre 1999 ce qui va peut être relancer ce type de marché qui est en très mauvaise posture. 
  • La concurrence Iridium n’arrive pas à atteindre ses objectifs depuis plus d’un an et est en quadi-faillite de mois en mois. Quant à la société ICO (12 satellites en orbite intermédiaire), elle est en faillite depuis fin août 1999, la levée de 1.8 million d’Euro supplémentaires ayant échoué. 
  • Le 17 Août 1999 à 5:37 h TU, avec quelques jours de retard et un changement de propulseur, Delta II V274 largue avec succès son 6ème bouquet en orbite. A minuit en Floride, ce qui est à noter.
  • Le 25 Juillet 1999 à 8:45 h TU, même scène que 2 semaines auparavant, le vol étant le V273 et le 5ème bouquet réussi par Delta II. 
  • Le 10 Juillet 1999 à 8:45 h TU, le lanceur Boeing / Delta 2 V272 décolle de Floride avec à son bord le 4ème bouquet de 4 satellites Globalstar. Une heure plus tard 

    les satellites sont séparés du lanceur et sous contrôle des stations au sol. 

  • Starsem obtient un lancement supplémentaire pour début 2001.  
  • Fin Juin 1999 - Malgré les avatars d’ Iridium le complément de financement sous forme d’un prêt bancaire US de 500 M. d’Euro est obtenu par la société Globalstar LP. 
  • Prochains lancements début et fin Juillet 1999 par Boeing Delta II en Floride. Les suivants en Août et Sept. 1999 par Boeing et Starsem. 
  • Le 10 Juin 1999 à 4:48H TU 3ème lancement réussi de 4 satellites supplémentaires par Delta II de Boeing depuis la base de Cape Canaveral. 
  • Le 15 Avril 1999 à 00:46 H TU, 3ème lancement réussi de Soyuz par Starsem à partir de la base de Baïkonour, qui place en orbite 4 satellites Globalstar. 
  • Le 15 Mars 1999 à 3:06 H TU, lancement par Starsem (Soyuz) d’une grappe supplémentaire de 4 satellites à partir de la base de Baïkonour 

  • Le 9 Février 1999 à 7:24 H TU, la grappe de 4 satellites a été larguée en orbite à 920 Km d’altitude par la fusée Soyuz-Ikare partie de Baïkonour 3 heures et demi plutôt. 
  • Fin Janvier 1999, re-signature des accords tripartites entre les Etats-Unis, la Russie et le Kazakhstan déverrouillant le prochain lancement en Février 1999 par Starsem depuis la base de Baïkonour. 
  • En début 1999, mise en construction de 8 satellites supplémentaires en remplacement de ceux perdus au lancement Zenit. 
  • En début 1999, contrat passé à Boeing pour 7 lancements de 4 satellites en 1999 et 2000 depuis les bases de Floride et de Vandenberg. 

  • 1998...

  • En décembre 1998, mariage de Vodafone et Air Touch, cités dans le texte. 
  • 21 décembre 1998 : après les quelques ennuis occasionnés par des lancements !!exotiques !!, Globalstar LP et Space Systems/Loral ont décidé d’utiliser le lanceur Ariane 4 pour fin 1999. Les satellites sont lancés en bouquet de 6, accrochés sur la structure porteuse réalisée par Aérospatiale/France 
  • Fin décembre 1998 : le premier tir de Soyuz-Ikar par Starsem (début 1999) est en attente du renouvellement des accords tripartites entre les Etats-Unis (les satellites), la Russie (le lanceur) et le Kazakhstan (la base de lancement). 
  • Le 9 septembre 1998 à 20:29 H TU la fusée Zenit 2 (vol 31) décolle de Baïkonour au Kasakstan avec à bord le premier bouquet de 12 satellites de la constellation. 
  • Après 5 mn de vol une panne de moteur de Zenit conduit à un échec du lancement. 
  • Le 24 avril 1998 à 22:38 H TU la fusée Delta II (vol 256) place en orbite à partir de Cape Canaveral le deuxième bouquet de 4 satellites. 
  • Le 14 février 1998 à 14:34 H TU la fusée Delta II (vol 253) est lancée de Cape Canaveral en Floride et livre en orbite les 4 premiers satellites de la constellation. 



  • Commentaires :


      <BOUCLE_forums>
      Erreur MySQL
      SELECT forums.* FROM spip_forum AS forums WHERE (forums.id_article='191') AND forums.id_parent=0 AND forums.statut='publie' ORDER BY forums.date_heure DESC
      Table 'eurespace.spip_forum' doesn't exist
      </BOUCLE_forums>


    [ Vers site principal ] [ Aller au début de page ]
    [ Rédacteurs ] [ Administrateurs ] [ Sommaire texte ]
    Gérant du site: Courrier électronique du site :
    Reproduction avec mention de sa source. Copyright Eurespace